Orchestre Symphonique KJO: 2 Concerts gratuits à Bordeaux

L’Orchestre Symphonique “Kennemer Jeugd Orkest” (KJO) de Haarlem, Pays-Bas, dirigé par Matthijs Broers, donnera 2 concerts à Bordeaux (entrée libre). Avec les solistes Jean-Pierre Morel (violon) et Stéphane Rougier (alto, violon).
Le KJO – 60 musiciens, dont l’âge varie de 14 à 22 ans – est un des meilleurs orchestres des jeunes aux Pays-Bas. Pour nos jeunes, enthousiastes musiciens, le voyage et les concerts sont des expériences uniques dans leurs  développements personnels et musicaux.

L’affiche du concert est aussi disponible sous forme de fichier PDF

Lundi, 30 avril 2012

Hôtel de ville | musique de film | 17h00
Place Pey Berland

Pirates des Caraïbes de Klaus Badelt & Hans Florian Zimmer

Gladiator de Hans Florian Zimmer

oxoxoxo

Église Notre Dame | concert classique | 20h30
Place du Chapelet

Mozart – Haydn – Stamitz – Massenet – Borodin

Symphonie des jouets de Leopold Mozart

Symphonie n° 104 «Symphonie de Londres» de Joseph Haydn

Symphonie concertante de Carl Stamitz
solistes:
Jean-Pierre Morel, violon
Stéphane Rougier, alto

Méditation de Thaïs de Jules Massenet
Stéphane Rougier, violon

Danses polovstiennes de Alexander Borodin

l’Orchestre symphonique des jeunes «KJO» de Haarlem, Pays-Bas
direction: Matthijs Broers

 

Les solistes (Église Notre Dame, 20h30)

Jean-Pierre Morel
Jean-Pierre Morel, violonJean-Pierre Morel naît à Bordeaux dans une famille de musiciens. Son père l’oriente vers le violon à l’âge de 6 ans, et il étudiera tout d’abord avec Pyro Gjesi et Robert Papavrami à l’école Pierre Rode à Gradignan, avant de suivre le précieux enseignement de Manuel Solans au Conservatoire National de Région (CNR) de Bordeaux, ce qui l’amènera à rentrer à 18 ans dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowsky au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Lyon, dont il ressortira avec une mention Très Bien à l’unanimité du jury en 2011.
Pratiquant régulièrement la musique de chambre dans diverses formations, il s’intéresse au métier d’orchestre, en France comme à l’étranger (Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, Opéra de Lyon, violon solo de l’Orchestre Français des Jeunes en 2009 et 2010, Jòven Orquesta Nacional de España, Orchestre Prométhée, cosoliste à l’Orchestre de Chambre de Genève…), se produit au sein de formations de musiques traditionnelles et jazz (Hors de Portée, dont il est l’un des cofondateurs, et le Trio Miyazaki notamment), ceci après des études de trombone au conservatoire de Bourg-en-Bresse, et après avoir étudié le piano et l’harmonie dans ses “années bordelaises”.
Vainqueur du Premier Prix au Concours International de Violon Vatelot-Rampal en 2010, il a interprété la même année la Symphonie concertante de Joseph Haydn avec l’orchestre du CNSM de Lyon dirigé par Peter Csaba, aux côtés de Ulysse Aragau, Chloë Payot et Sophie Raynaud, ainsi que pour le double concerto pour violon et violoncelle de Johannes Brahms avec l’orchestre du CRR de Bordeaux dirigé par Roberto Gatto aux côtés d’Antoine Gramont.
Passionné aussi par l’enseignement, il enseigne aujourd’hui au Conservatoire à Rayonnement Régional Jacques Thibaud de Bordeaux.

Stéphane Rougier
Stéphane Rougier, alto et violonIl a étudié le violon au  Conservatoire National de Région (CNR) de Strasbourg. À l’âge de 14 ans, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris, puis au CNSM de Lyon, où il travaille avec Peter Csaba et Véda Reynolds.
Il est premier violon solo à l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine (ONBA) ainsi que premier violon du Quatuor de Bordeaux (rattaché à l’ONBA) aux côtés de Cécile Rouvière, Tasso Adamopoulos et Etienne Peclard où il participe à de nombreux concerts et tournées, en Europe et en Asie, notamment lors de La Folle Journée de Nantes, en se joignant fréquemment aux solistes comme Marielle Nordmann, Patrice Fontanarosa, Brigitte Engerer, Laurent Korcia et Régis Pasquier.
Il joue également au sein de l’ensemble baroque de Bordeaux, avec Sigiswald Kuijken, Ton Koopman, Jaap Ter Linden, et dans un autre style, avec le Mosalini Quinteto en Tango Quintet, avec Juan José Mosalini (bandonéon), Fernando Millet (guitare), Sophie Teboul (piano) et Matthieu Sternat (contrebasse).
Il a enregistré plusieurs CD chez Integral Music dont L’Histoire du Soldat d’Igor Stravinski, Contrastes de Béla Bartok et la création de Joan Albert Amargós Atlantic Trio.
Professeur de violon au Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux depuis 2004, il enseigne au sein de plusieurs académies et Festivals (Académie internationale Gabriel Faure, Festival Musique en Ré).
Stéphane Rougier joue sur un violon de Jean-Baptiste Vuillaume de 1826 prêté aimablement par le luthier bordelais Patrice Taconné.

L’affiche du concert est aussi disponible sous forme de fichier PDF